MARBRE

Je suis comme tu me vois,

Dressé là, devant toi,

De pierre est mon corps, de marbre est mon visage,

Le temps m'importe peu, car je n'ai pas d'âge,

Du poids de leurs pas, j'ai fléchi et souffert,

D'empreintes ont m'a sali, de tags on m'a couvert,

Je suis juste promontoire, sinueux ou aérien,

Pour recevoir les maux de leur va-et- vient,

Beaucoup de mes ancêtres étaient faits de bois,

Au bout l'échafaud, pour appliquer la loi.

La vie moderne en a bâti en fer,

Quelques uns ont même été faits en verre,

Etre escalier Monsieur, n'est pas de tout repos,

C'est un métier à risque où je risque ma peau !!!!

 

Geneviève Décembre 2013

ESC PI

ESC COL