images7R3TDXPI

Le temps, ce mot bizarre, qui englobe à la fois,

Les caprices de l'âge, et un orage narquois.

Ce temps qui transportait, coincé entre deux dates,

Sur une stèle funéraire auquel personne n'échappe.

Ce temps passé au stade, sous forme de mi-temps,

Dont la troisième au rade, conjugue tous les talents.

Ce temps dans un moteur qui, en puissance quatre,

Fait de chaque conducteur... un fervent idolâtre.

Ce temps que nul, ni personne, ne saurait faire plier,

Bien qu'il donne son nom...au temps des templiers.

Ce temps après lequel, chacun court pourtant,

Comme un besoin réel, dont toute sa vie dépend.

A lire ce boniment, vous m'avez consacré,

Une part de votre temps, ce dont je vous sais gré.

" Laissons du temps au temps", dixit un président *,

Qui jamais n'hésitait...à prendre du bon temps.

                           J.P.P

          ( J'ai Pris Presque mon temps )

         07 Mai 2014

* Scic la phrase : " Il faut laisser le temps au temps ",

Prononcée en son temps, par François Mitterrand.

http://jppoesie.canalblog.com