NU

 

 

 

 

 

 

Il vous en faut si peu pour vous mettre en joie,

Seulement trois bouts de tissus pour que monte l'émoi.

Je n'ai rien fait de si spectaculaire, seulement vous plaire,

Je ne pensais pas, qu'à cette vue, vous seriez ventre à terre !

Cela fait partie de mes dessous quotidiens,

Et pour vous, hier, je me suis vêtue d'un rien,

De trois bouts de tissus et de quatre élastiques,

Pour retenir mes bas, de tomber, ils ne risquent.

Chaussée de hauts escarpins, pour finir ma tenue,

Sachant qu'après quelques instants, vous m'aurez dévêtue,

Un peu de patience et de jeux langoureux,

Vous tenir en haleine, étant le but du jeu.

Sous vos mains expertes, mes seins réagissent,

Les autres parties de mon corps quant à elles se languissent,

Afin que le plaisir envahisse nos corps,

Faisant accélérer les battements de nos coeurs,

Me couvrant de baisers pour retarder l'instant,

Pour enfin, être réunis dans un même élan.

 

            Geneviève Octobre 2013

BAS

 

 

 

 

 

 

 

* Photos du net