PRINTEMPS

L'hiver est parti et a détruit toute la vermine.

La nature est nue avec une mauvaise mine.

Toi, Printemps, tu arrives tranquillement,

Aidé de ton ami le soleil tout rayonnant.

Tel un phénix, la nature renaitra des ses "cendres",

De couleurs chamarées, vives ou tendres.

Toutes les graines une à une vont pousser,

Pour combler notre bonne vieille Terre tant aimée.

Chaque être ou animal donnera la vie,

Sur le sol, dans un nid ou bien dans un lit.

Les forêts, les rivières, les montagnes et les prés,

Vont se remplirent du bruit de tous ces nouveaux-nés,

Les fleurs et les arbres vont de nouveau se parer,

De toutes les couleurs qu'il peut exister.

Les parfums, les odeurs ne seront pas en reste,

Au bonheur des promeneurs vêtus d'une chaude veste,

Car certaines de tes journées sont souvent bien fraiches,

Et le vent peut encore leur laisser les joues rêches.

Dans chaque cours d'eau les pêcheurs seront là,

Cherchant le poisson qui mordra à l'appât.

Les truites, sandres, ombles ou brochets,

Se cacheront tous pour ne pas finir en mets.

Enfin, chaque homme revit et se réjouit,

Mais préfère nettement l'arrivée de l'été,

Qui annonce pour tous des congés mérités,

Et des coups de coeur jusqu'au bout de la nuit!!!!!!

 

      Geneviève  Novembre  2012